lundi 10 juillet 2017

Le bout du monde

Le bout du monde, c'est Brest, plus précisément La Pointe St Mathieu.
Ce n'est pas du VTT, mais c'est sur les mêmes chemins. 37 km de plaisir et de souffrance. on n'a pas compté les escaliers : il eu fallut un immeuble.
Quelques photos : Le bout du monde

samedi 8 juillet 2017

J'ai testé pour vous.....la MBRace

L'année 2016 a été une très bonne année pour moi et surtout un déclic grâce au défi de Yoann et à la participation au  Maxi Raid de 120km du Raid Impérial de Compiègne. J'ai ensuite enchaîné les jours de rando avec la Maxi verte de Quercy, 4 jours d'affilés était une chose nouvelle aussi pour moi ! Puis il y a eu le 120km des Monts d'Arrée que j'ai adoré.
J'ai pris goût aux grandes distances et j'avais envie de participer à une rando longue mais à la montagne.

Les randos en montagne, j'avais plus l'habitude de les faire en descente et je me suis dit : " pourquoi ne pas tenter l'inverse pour une fois ?"
J'ai regardé ce qui se faisait en temps court, sur une journée, et j'ai trouvé la MBRace Ultra.

Cette course a eu lieu le 1er Juillet 2017.

http://mb-race.com/fr/presentation/levenement/

Un sacré défi !

C'est une course sur une journée mais avec un format particulier qui est sous forme de challenge.

Lorsqu'on s'inscrit sur l'Ultra, on part d'office sur un 70km avec 3500m de dénivelé. Si on se sent bien et en forme, on peut continuer vers le 100km avec 5000m de dénivelé. Et si on n'en a pas assez, on peut finir sur un 140km avec 7000m de dénivelé au total !

Ce ne sont pas des profils de rando que l'on trouve par chez nous !!

Le profil en 3D


Pour pimenter la chose, c'est une course qui compte pour le classement UCI s'il vous plaît ! Donc il y a du beau monde sur la ligne de départ !

J'ai pris la décision de m'inscrire après les Monts d'Arrée. A partir de là, je me suis renseigné sur quel type d'entrainement il fallait que je fasse, l'alimentation, la récupération et toutes choses utiles pour pouvoir participer et essayer d'aller au bout, dans un premier temps, des 100km et de ses 5000m de dénivelés. Pour une première participation, ne soyons pas trop gourmand ! Je ne connais pas le type de terrain et ma gestion de l'effort sur un tel type de parcours.

Début Janvier, après les fêtes synonymes de relâche, le top départ de l'entrainement est donné !
Foncier et préparation physique générale (course à pied, gainage et perte de poids) sont au programme. A ce moment là, le home trainer est un grand ami d'entrainement ! ;o)
Cette étape n'est pas la plus intéressante mais obligatoire. Je suis même tombé du côté obscur en me mettant au vélo de route ! La base foncière est à ce prix là !

Viennent ensuite les sorties VTT qui se rallongent au fur et à mesure du temps. Notre Lolo m'avait donné comme conseil de faire plusieurs sorties, même courtes, en semaine. Conseil que j'ai suivi à la lettre ! J'ai aussi suivi les conseils de Franck de travailler la Force, la Vélocité et la Puissance. J'ai trouvé pas mal d'entrainement sur ses points là et je peux vous dire que ça paye au final.

Les semaines d'entrainement s'enchainent et les kilomètres hebdomadaires augmentent pour atteindre un pic de plus de 300km 2 semaines avant la course !! Je connais les côtes de l'Écarpière et du Tail par coeur, voire en surdose. Nous avons, Chloé et moi, été jusqu'à passer un week-end à la montagne pour travailler le dénivelé. J'ai trouvé ça hyper intéressant pour avoir des points de repère (vitesse d'ascension, météo, altitude,...) pour la course future.

Au final j'aurai engrangé plus de 3000km de préparation !

J'étais au tacquet ! On a même fait une stratégie de course ! ;o)




Ne nous emballons pas, c'était juste pour planifier les endroits où Chloé devait me donner les gels et barres énergétiques ainsi que l'assistance technique au cas où !

2 semaines avant la course, c'est ce qu'ils appellent la récupération active : repos, étirements et petits parcours sans forcer. Ca tombait bien, la chaleur était caniculaire.
Une semaine avant le départ, un petit point sur la météo sur place et là, mauvaise surprise, ça ne sent pas bon ! Pluie toute la semaine !!!
Les commentaires sur le site Facebook de l'évènement ne sont pas encourageant : trombes d'eau, pneus boue obligatoires et grosse galère en perspective ! Je me dis : " on ne voit jamais de commentaires positifs dans ce cas là". Vu l'état des terrains secs chez nous, ils doivent se tromper, c'est sûr !

Et c'est le départ pour la montagne !!!

Glucide et encore glucide pour les repas durant les 3 jours précédents

Vue de notre appartement du week-end.

Il y a des priorités ! Chloé a eu un peu froid dans la voiture du coup ! ;o)

Une organisation au top pour récupérer les dossards.

La veille, briefing obligatoire à 18h pour les coureurs. Présentation, consignes de sécurité et de course et le point météo.

Et là c'est le drame ! Ils annoncent de la pluie continue de 20h à 4h du matin, la présentation sur la grille de départ se fait à partir de 5h15, et ensuite éclaircie dans la journée.
Le gars de la météo est très fort ! 20h pétante les gouttes ont commencé à tomber et ce sont arrêtées à 4h !



5h20 prêt à descendre sur la ligne de départ



Le départ se précise !

Le départ d'une telle course est impressionnant quand tu n'as pas l'habitude.

6h précise le départ est donné !

Les pros devant partent comme des flèches  ! On va y aller mollo !

Le champion suisse Urs Huber prend la tête

1200 participants ça fait du monde !
1ère difficulté : pied à terre obligé !
Au total, 1200 dossards ont été attribués pour la MBRace Ultra. Les difficultés du début de parcours se font essentiellement à pied malheureusement.
Les gars sur Facebook avaient raison ! le terrain est gras voire très gras au fur à mesure au point de transformer ta section de pneus en FAT sur 10m !!! Adhérence zéro !



Le matériel souffre énormément !
J'ai ma chaine qui se bloque à partir du 20ème kilomètre ce qui m'handicape pour les montées. Seule le plus grand pignon fonctionne. Je perds du temps et ça m’agace mais on est obligé de faire avec. On va attendre l'assistance technique du 2ème ravito pour remettre de l'huile !
Les soucis techniques n'épargnent personne, le vainqueur de l'année précédente abandonne.

Même les champions montent à pied ! Mais ça je ne le sais pas pendant la course.



 Pour l'instant le temps se maintient à nuageux, il ne manquerait plus qu'il pleuve !

J'ai quand même réussi à montrer le maillot du club !



Le 2ème ravito arrive enfin ! Miracle il y a un jet d'eau pour nettoyer !!! Mes vitesses reviennent !!

2ème ravito sous la pluie
Mais c'est de courte durée. Avec tout ces vélos qui sont passés avant moi, je n'ai jamais vu et rouler dans autant de boue ! La chaîne se rebloque malgré l'huile. Par moment c'est dangereux. On voit les pompiers intervenir :o( et même un gars tombé dans le ravin pas loin devant moi mais sans gravité, il est resté au bord heureusement. Ça l'a bien calmé !

Avant l'autre grande ascension du parcours, des habitants proposent de rincer les vélos avant d'engager la montée. Un grand merci à eux !!! Sur l'ensemble du parcours les gens sont super chaleureux et encourageant avec leurs grosses cloches des Alpes !

C'est reparti ! Et là, mauvaise surprise, les gars de la météo pour la prévision de la journée devait être le stagiaire, au lieu des éclaircies  ce sera de la pluie presque jusqu'à l'arrivée !


Tout le monde souffre en silence. La veste de pluie devient ma meilleure amie avec la température qui descend au fur à mesure que le dénivelé augmente !
Je finis pas rouler dans les eaux de ruissellement, les seules endroits où on trouve de l'adhérence.

Toutes les montées se font pratiquement à pied jusqu'au 4ème et dernier ravito.

Ensuite, ça sent les écuries, alors je prends un peu plus de risque. Je prends de la vitesse pour passer les parties boueuses. Ça paye. On commence à revoir les habitations !! Gaz !!!

Et c'est l'arrivée !!! 73 km et 3500m de D+ ! Content !!!

Même pas mal aux fesses !

Ca croustille !

La groupie !
Ca été l'édition la plus dure selon l'organisation. Je ne suis pas déçu de cette course. J'y ai quand même pris énormément de plaisir. Je l'a trouve addictive dans le sens où tu te dis, si il avait fait beau, si je n'avais pas eu de problème technique, si...alors forcément tu as envie de revenir pour aller plus loin !

Ce n'est que partie remise ! Avec d'autres du club ? ;o)

J'en profites pour remercier Chloé pour son soutient et surtout les sacrifices fait pour que je puisse m'entrainer tranquillement. Et Anaïs, Eythan et le peu de personnes volontairement au courant de ce défi pour leurs encouragements !

Film officiel de la MBRace 2017

Pour ceux qui veulent, voici le lien de 2 films pour voir les conditions du parcours :

Celle là est un peut longue mais retrace tout le parcours :

https://www.youtube.com/watch?v=WgpsMU4OkE8


Et celle là pour le début et fin de parcours :

https://www.youtube.com/watch?v=pSrAqIgDJJ0

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout et à très bientôt pour de nouvelles aventures ! Le Roch des Monts d'Arrée 2017 se profile à l'horizon.

lundi 3 juillet 2017

Pique Nique de fin d année

Nos écureuils en route pour le pique nique de fin d année , un moment agréable .Dommage le temps nous a obligé à écourter , notre après midi .Merci à l intendance pour la glacière et à tous les participants venus nombreux .

mardi 20 juin 2017

ET MERDE !

Belle virée ce dimanche matin en compagnie de Clémentine , Françoise , Chloé ,Thomas, Olivier   , dommage que Chloé se blesse presque au départ surpris par la base d un tronc d arbre à la forme biscornue qui la bloque net et l envoie à l' OTB . et Merde !
Nous rebrousserons chemin du moins jusqu' à Clisson Hellfest pour l'accompagner et être sur que cela va ( depuis nous avons pris de ses nouvelles, elle va mieux mais bien éraflée  )

Nous voilà repartis sur les traces de notre cap style st Germain Torfou et retour Boussay , le parcours alterne des cotes longues ( dont certaines techniques dans ce sens qui donne du piment à notre avancée) et des passages tendres et facile ou nous pouvons flâner . Vers Torfou Olivier et Thom pris par le temps décident de rentrer par la route  alors que le trio restant vont chercher et trouver les chemins de retour et super dans ce sens d' un point de vue technique .

lundi 12 juin 2017

Le p'tit Jésus en culotte de velours



Le p’tit Jésus en culotte de velours.
Vous connaissez cette expression indiquant notre satisfaction à déguster un met fort appréciable.
C’est ce que nous ont offert nos camarades vététistes de Saint Laurent Sur Sèvre. Francky et moi étions au rendez-vous.
Des singles, du ludique, du technique, des passages superbes en bord de Sèvre et dans les coteaux, le tout sur un terrain sec, varié à souhait et sous un soleil agréable. Chaque boucle supplémentaire était un nouveau bonus sous la forme de belles descentes ou/et de belles côtes (on a même gravi le Mont Blanc, enfin pas tous…). Que du bonheur pour vététistes. Il valait mieux avoir de bonnes pattes. C’est ma nouvelle plus belle rando. Notez-la sur vos tablettes. Quelques photos souvenir pour les nostalgiques de la Vendée Verte.


mercredi 31 mai 2017

Le CLUB S IMPLIQUE ST LUMINE DE CLISSON LE 10 JUIN

le samedi 10 juin à st Lumine de Clisson de 13 h 00 à 18 h 00

le club VTT de Gorges du nom de Cyclo VTT en Vallée de Clisson , animera un point Sport pour Tous .
c' est l 'occasion de nous rencontrer sur l évolution du projet tandem big fat salamandre Bluetwo et pourquoi pas venir rejoindre le groupe .

 Egalement nous parlerons des Quadrix de la base sport pour tous de st julien de Concelles ( CODEP FFCT 44 ) et bien sur le merveilleux accueil des Tillpattes  ouvrant leur portes aux fauteuils tout terrain à assistance électrique sur leur Road book nocturne prévu pour la deuxième année consécutive .Dont les inscriptions sont ouvertes dés à présent voir encadré interactif en bas à gauche .

PREMIERE VIDEO QUADRIX à ST JULIEN